Crique Laussat

Activité : Canoë     Niveau : Sportif   Distance : 20,8km

.

Crique à faire sur deux jours en partant de l’auberge d’Angoulême : prévoir d’y manger et dormir la veille. Les propriétaires sont très arrangeants et offrent volontiers de nous amener sur la RN1 au dégrad de la crique Grand Laussat, après avoir déposé le matériel et ramené nos véhicules à garder chez eux le temps de la descente. 

La crique est très encombrée, la progression lente. En général, on bivouaque aux sauts Laussat (zones dégagées en aval), mais un autre bon spot est disponible plus loin, à environ 1h-1h30 de pagaie. Cela permet d’alléger la deuxième journée, plus longue.

L’arrivée sur la Mana se fait au bout d’environ quatre heures d’efforts le lendemain, et à peu près une heure de pagaie (5km) reste à faire pour remonter le courant jusqu’au dégrad de l’auberge d’Angoulême, où nous attendent les voitures.

Très belle crique, variée et avec beaucoup de chablis, un mélange de Bagot et de Mataroni. Réalisable en saison sèche, la rendant très physique, du fait du manque d’eau.

.

Attention : Arrivés à Angoulême, il faudra porter les canoë aux voitures à la main (pas de vrai degrad, un bon dénivelé à monter pour accéder au parking). Une marée haute à 13-14h sera d’une vraie aide pour la remontée de la Mana.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.